Glossaire

accastillage : ensemble des accessoires de pont

affaler : baisser une voile

annexe : petite embarcation pour assurer la liaison entre un voilier et la terre

antenne : vergue des voiles latines

ardent : pour un voilier, tendance à venir face au vent

assiette : position d'équilibre

atterrissage : arrivée, depuis le grand large, à proximité d'une côte

aurique : voile de forme trapézoïdale

aussière : gros cordage pour l'amarrage ou le remorquage

balcon : bastingage à l'avant ou à l'arrière d'un voilier

baliseur : navire spécialisé dans la pose et l'entretien des balises et des bouées

barres de flèche : petits espars situés en hauteur sur le mât et et servant à le raidir

bassin de radoub : bassin à écluse qui permet la mise à sec des navires

bastingage : parapet autour du pont d'un bateau

béké : descendant des premiers colons des Antilles

bon plein : allure de près confortable, mais moins efficace que le près serré

bordé : coque d'un bateau (pour une pirogue, « planche » rehaussant le franc-bord)

border : tendre un cordage

Boston Whaler : canot hors-bord bien adapté à la pratique de la pêche et de la plongée

bouge : courbure transversale du pont

bout-dehors : espar établi au devant de l'étrave

bossoir : élément permettant de suspendre un canot, une annexe

bride : pièce servant à boulonner des tubes entre eux

cadène : pièce métallique reliant les haubans à la coque

cape (à la) : allure ralentie d'un voilier pour réduire ses mouvements dans le gros temps

carène : partie immergée de la coque d'un bateau

carénage : nettoyage de la coque sous la ligne de flottaison

carré : pièce à vivre d'un voilier (pièce où se rassemblent les officiers dans un navire)

ciseaux (voiles en) : se dit des voiles établies d'un bord et de l'autre, au vent arrière

clin-foc : foc le plus à l'avant, amuré à l'extrémité du beaupré

conservateur d'allure : mécanisme qui fait qu'un voilier garde un certain angle par rapport au vent (l'homme de barre n'est alors plus nécessaire)

coqueron : compartiment situé aux extrémités d'un bateau, avant ou arrière

cotre : voilier à un seul mât et deux voiles d'avant

crique : en Guyane, désigne une rivière ; ailleurs, petite anse

davier : rouleaux d'étrave évitant l'usure de la chaîne et des amarres

dégrad : en Guyane, plan incliné servant à l'accostage des pirogues

dépalé : se dit d'un bateau qui dérive sous le vent

déraper : reculer dans le vent quand l'ancre se décroche du fond

désarmé : dégarnir un navire de ses agrès et de son équipage

doris : canot à fond plat, aux extrémités pointues, servant à l'origine à la pêche à la morue

duc d'Albe : pilotis ancrés au fond des bassins sur lesquels un navire peut s'amarrer ou s'appuyer

écoute : cordage servant à régler l'angle de la voile par rapport à l'axe longitudinal du voilier

embouquer : s'engager dans un chenal, une rivière

équipet : petite étagère à rebord

espar : élément de gréement long et rigide (bôme, tangon, mât, etc.)

estime : estimation de la position d'un navire d'après sa vitesse et son cap, en tenant compte de la dérive due aux courants.

étai : hauban qui maintient un mât sur l'avant

étambot : partie arrière de la coque, en avant du gouvernail

étambrai : support de la base du mât

étarquer : raidir un cordage au maximum

fardage : prise au vent d'un bateau

fasseyer : se dit d'une voile qui bat dans le vent

ferler : replier une voile autour d'une vergue

flèche (voile de) : voile légère déployée au-dessus d'une grand-voile aurique

flot : marée montante

fly-deck : timonerie surélevée

flush-deck : désigne un pont sans roof

foc : voile d'avant triangulaire

frégatée : forme de coque où la poupe se referme vers le haut

fuite : allure où, lors d'une tempête, un bateau prend la mer et le vent par l'arrière

gaffe : perche munie à son extrémité d'une pointe et d'un croc

génois : la plus grande des voiles d'avant

gîte, gîtard : inclinaison d'un navire sur son axe longitudinal

goélette : bateau à deux mâts, le plus haut étant à l'arrière

gommier : arbre de la famille du caoutchouc et par extension pirogue creusée dans un de ses troncs

gonio : dispositif localisant la direction d'un émetteur radio

gorgones : animaux coralliens à l'aspect de plantes ramifiées en éventail

grand-voile : voile principale sur un voilier à mât unique ou plus grande voile porté par le plus grand mât sur un voiliers à mâts multiples

gréement courant : toutes les parties mobiles du gréement, espars et cordages

guibre : étrave de forme concave entre la flottaison et l'extrémité avant du pont.

guindeau : treuil pour manœuvrer la chaîne d'ancre ou les amarres

hovercraft : navire rapide à coussin d'air

hydrofoil : navire rapide à plan porteurs

jauge : mesures d'un navire

ketch : voilier à deux mâts, le plus haut étant à l'avant

lest : masse pesante disposée au plus bas des voiliers pour assurer leur stabilité

livarde : espar pour tendre une voile en diagonale

louvoyage : action de remonter le vent en tirant des bords (en zigzag)

machoiran : poisson de mer très courant en Guyane, porteur d'épines venimeuses

marotte : partie plate de l'avant d'un bateau, au-dessus de la flottaison

membrure : pièce de structure transversale de la coque

monoxyle : taillé dans un tronc d'arbre

musoir : pointe extrême d'une jetée, généralement arrondie

orin : cordage avec une bouée, relié à l'ancre

palan : assemblage de poulies et de cordages servant à démultiplier un effort

pavois : prolongement de la coque, au-dessus du pont

placer : gisement aurifère

pontée : marchandise arrimée sur le pont

pot-au-noir : zone intertropicale où alternent calmes et grains violents

poupe : arrière d'un bateau

près : allure où le voilier avance au plus près du vent

presse-étoupe : dispositif d'étanchéité autour de l'arbre d'hélice

ridoir : dispositif à vis servant à raidir un hauban

ris : dispositif permettant de réduire la surface d'une voile

roof : superstructure en avant du cockpit

roulis : oscillation latérale d'une coque

secteur (d'un phare) : faisceau coloré précisant la direction d'un danger

semelle (de quille) : protection du dessous de la quille

sister-ship : bateaux construits selon les mêmes plans

slip : plan incliné destiné à haler un bateau au sec

sous-barbe : hauban reprenant la tension de l'étai sous le bout-dehors

tableau : partie arrière d'une coque quand elle n'est pas pointue ou arrondie

talonner : se dit quand la quille d'un bateau heurte le fond

tangage : oscillation d'une coque d'avant en arrière

taquet : crochet où l'on amarre des cordages

taret : mollusque qui creuse des galeries dans les bois immergés

taud : toile tendue au-dessus du pont pour l'abriter de la pluie ou du soleil

tire-fort : dispositif muni d'un câble et d'un levier permettant de hâler de lourdes charges

tonture : courbure longitudinale du pont d'un bateau

tramail : filet à triple nappe

trinquette : voile d'avant placée entre le foc et le mât

tulipée : forme de coque où l'étrave s'évase vers le haut

varangue : pièce de structure transversale des fonds de la coque

vent (au) : du côté du vent, (sous le) vent : à l'opposé du vent

voile d'étai : voile triangulaire ou aurique fixée dans l'axe du navire sur un étai, une drisse ou parfois une vergue

voûte : prolongement de la coque à l'arrière d'un bateau

yankee : voile d'avant de dimension intermédiaire entre le foc et le génois

yawl : voilier à deux mâts, le tape-cul étant implanté derrière le safran

yole : embarcation légère propulsée soit à l'aviron soit à la voile

you-you : petite annexe